Louveteaux ? Louvettes ?

Être Louveteaux ou Louvette, c’est jouer, créer avec ses mains, raconter et mimer des histoires, chanter, camper, découvrir le monde. Avec saint François, nous ouvrons nos yeux et nos oreilles aux merveilles de la nature. Sur les traces de Mowgli, vivons les histoires passionnantes du Livre de la Jungle, pour devenir agile, habile, utile!


Si on voulait faire une courte synthèse du louvetisme, on pourrait se limiter à trois points principaux, bien qu’ils n’englobent peut-être pas toute la méthode: la « jungle », de la « technique » et du « jeu louveteau ». Le tout est déployé dans le cadre de la « famille heureuse », base de tout l’édifice.

  • La jungle, crée le domaine imaginaire où l’enfant se retrouve entièrement.
  • La technique qui donne le goût, le sens réel et l’habitude de l’effort et constitue les premières étapes dans l’apprentissage pratique de la vie.
  • Le jeu louveteau qui, sans exclure toutes ses autres possibilités, apprend surtout à bien jouer et donc à bien vivre.

Ces trois éléments ne sont pas dissociés car ils constituent la charpente presque complète du système. Ces trois points sont déployé dans le cadre de la « famille heureuse » : base de tout l’édifice. L’idée de fraternité est fondamentale dans le louvetisme. Le clan forme une vraie famille heureuse, où chacun a son rôle, sa place, chacun est indispensable et y est heureux. La pédagogie louveteau ou louvette est identique, bien que ceux-ci évoluent dans ces « clans » séparés: la meute pour les louveteaux et la clairière pour les louvettes.« Nous leur apprenons en jouant à faire de petites choses,
pour que le moment venu,
ils soient capables d’en accomplir de grandes ».

Baden Powell


La jungle

La jungle ? Ne vous inquiétez pas, tout va bien!
Le livre de la jungle, écrit par Rudyard Kipling, a été choisi afin de créer un univers imaginaire pour l’enfant. Chaque enfant possède une très vaste imagination et un très grand esprit d’aventure. Chez les Louvettes, il vivra une aventure merveilleuse, pleine d’inconnu, de joies variées, plus attrayantes et captivantes les unes que les autres.

Loup

Cependant, le livre de la jungle ne parle pas que d’imaginaire. En s’identifiant à Mowgli, l’enfant apprendra à grandir avec lui dans un monde qu’il ne connait pas. A travers les animaux, qu’ils soient ennemis ou amis, Mowgli va découvrir les qualités à faire fructifier et les défauts à bannir. Chaque aventure de Mowgli mettra en avant ses qualités et ses défauts, ainsi que l’amitié qui le lie à un clan pour progresser malgré les épreuves. Cette pédagogie nous vient de Vera Barclay, la première Akela et amie de Baden Powell.

Une progression sur quatre ans

Les Louveteaux et Louvettes sont regroupés en sizaines, regroupées au sein de la meute (clairière chez les louvettes). L’adulte responsable de la meute est Akela, chef du clan des loups de Seeonee dans l’œuvre de Kipling.

La progression de chaque enfant comprend différentes étapes.

  • L’accueil. Après trois ou quatre réunions, le chef lui remettra son foulard, son pelage. Il porte un uniforme complet, insignes compris car il est important pour lui de se sentir du même poil que les autres pour les grandes chasses qu’il a tellement envie de partager avec le clan !
  • La promesse. Elle ne se prononce pas au bout d’un laps de temps durant lequel la Louvette a passé ses épreuves de Patte Tendre et montré qu’elle est capable de suivre la Loi, les Maximes et commencé son apprentissage des techniques.
  • Les étoiles. La préparation chacune des deux étoiles demande beaucoup plus de temps que la préparation de la promesse. La progression et l’ordonnancement des épreuves ont pour but d’ouvrir l’enfant sur le monde extérieur, de lui apprendre le sens des responsabilités.
  • Les brevets. Après les étoiles, le louveteau ou la louvette prépare ses brevets. Les brevets sont des spécialités simples qui marquent une réelle compétence technique de l’enfant. Préparer un badge peut aussi être une préparation directe à la montée à la troupe ou à la compagnie en choisissant de travailler une technique qui sera utile à la future patrouille du loup. Ils s’obtiennent après la validation de quelques épreuves à la fois théoriques et pratiques.
  • La montée à la troupe ou à la compagnie. Ce moment est important pour l’enfant. Le ressenti va de inquiétude de quitter la meute où l’enfant vit dans un cadre sécurisant à l’attrait pour la troupe ou la compagnie, ce monde de grands où l’on peut vivre des aventures maintenant à sa taille. La cérémonie de montée permet aux louveteaux ainsi qu’aux aînés de s’arrêter un moment pour retracer les quatre années passées à la meute ou la clairière, de présenter à la troupe les qualités du louveteaux ou de la louvette et les compétences acquises durant son passage chez eux.
lvxlvtte

Devise et Loi

Pour bien vivre en communauté, voici quelques règles à respecter:

Devise
De Notre Mieux

Loi
Le Louveteau/La louvette écoute le Vieux Loup
Le Louveteau/La louvette ne s’écoute pas elle-même

Maximes
Le Louveteau/La louvette pense d’abord aux autres
Le Louveteau/La louvette ouvre les yeux et les oreilles
Le Louveteau/La louvette est toujours propre
Le Louveteau/La louvette dit toujours vrai
Le Louveteau/La louvette est toujours gaie


La meute à Namur
La clairière à Namur